ACTUALITÉS / VIDÉOS / TEMOIGNAGES / PRESSE

AGIR POUR BENARES

sur les réseaux sociaux :

Suivez-nous ou abonnez vous :

Retrouvez AGIR POUR BENARES sur les réseaux sociaux :

Visitez notre chaine Youtube pour voir tous les films :

Agir pour Bénarès


Vendredi 5 Juillet 2024

Samedi 10 Août 2024

Concert de soutien

Samedi 16 Septembre 2023

Concert de soutien

12 Septembre 2020

Concert de soutien

7 Juin2018

Affiche 7 juin 2018

Concert Musique Traditionnelle Indienne

Octobre 2016

Concert de soutien

Samedi 10 Septembre 2022

Concert de soutien

Sam 21 Sept 2019

Fabrezan (11)


Sonate de Beethoven 

Piano et violoncelle

Concert de soutien

27 Juin 2017

Quelques photos du concert

Concert au profit de l'association

Juin 2016

Concert de soutien

11 Septembre 2021

Agir pour bénarès - 2021

Concert de soutien

22 Septembre 2018

Affiche 7 juin 2018

Concert de soutien

Sam 23 Sept 2017

Concert au profit de l'association

Septembre 2015

TÉMOIGNAGES

envoyer à l'adresse : Contact@agirpourbenares.org

Date

Nom / Mail

Votre commentaire




Agir pour Benares



Bienvenue sur le Livre d'Or.... Exprimez vous.... suggerez.... critiquez....informez.....Joignez des photos...


envoyer à l'adresse : Contact@agirpourbenares.org


08/02/2023

Charly et Aurélie

aurelie.bourriquen@gmail.com




Nous avons passé 3 semaines au sein du dispensaire Agir pour Benarès.

Ce fut une superbe expérience!

Nous avons été très bien accueillis, et très vite nous avons été intégré dans cette belle équipe! Les matinées au dispensaire, étaient toujours un plaisir. Nous avons beaucoup appris, car les prises en charge sont bien différentes que dans nos hopitaux.

Nous avons adoré partager, travailler, rigoler avec l'équipe : les panseurs, le médecin, les bénévoles, et Michel grâce à qui cette initiative existe depuis 18 ans!

Ce mois fut tellement enrichissant! Nous sommes repartis avec un gros pincement au coeur!

Milles merci a vous tous.


03/01/2017

Corinne GARRIGUE

garriguecorinne@gmail.com


Je suis venue au dispensaire de varanasi du 27 novembre au 19 décembre 2016.

Je suis corinne infirmière libérale sur bordeaux.

Après avoir choisi cette association qui correspondait à mes critères , c'est à dire ; une petite structure "familiale",qui faisait essentiellement des pansements, je me suis renseignée sur les coutumes , les habitudes de vies du pays pour préparer au mieux mon séjour.

tout ceci grâce à Michel le président de l'association,Pierre(membre de l'asso), et Erhel , l'infirmière sur place avant mon arrivée.

Les journées étaient rythmées par les soins le matin de 9H à 13H, du lundi au samedi.

Une entente épatante avec les autres membres de l'asso.

J'ai travaillé avec des infirmières françaises ;avec Jennifer quelques jours qui est partie continue son périple en Inde ,Juliette qui finissait son année sabbatique au dispensaire avec nous,

Et Marina qui occupait le poste pour 6 mois.

Il y avait 2 hommes indiens Ram et Anil faisant fonction d'aide soignant formés par les précédentes infirmières qui avaient une solide expérience et maîtrisaient parfaitement les pansements .

Et nous formions Rohit aux soins, un jeune homme très appliqué et  attentif à toutes nos observations.

L'ambiance chaleureuse faisait que nous déjeunions toujours ensemble dans les petits restaurants.

Les plaies traitées pouvaient être de simples bobos à des brûlures très étendues en passant par des ulcères , des plaies chirurgicales , des abcès.... vraiment varié.

La population qui Venait au dispensaire allait des enfants aux personnes âgées .


Cette expérience pour moi est bien plus qu'enrichissante .

Je me suis immédiatement plue et adaptée a cette ville où  flotte une atmosphère forte , riche ...pour laquelle je n'arrive pas à mettre de mot.

J'ai adoré cette ville, cette ambiance.

Les amitiés crées sur place , les rencontres , tout semble exacerbé là bas.

Tout y est puissant, vrai.

Voilà !... j'ai trouvé , comment définir cette ville. À Varanasi, on ne peut pas tricher, on est soi, authentique...


Mes projets: REVENIR au plus vite

À très vite

Namasté

Corinne


09/06/2011

Tomas Carr-Rollit

tomascarr82@gmail.com


Agir pour Benares does a much-needed work for the people of the city, and it does it in a professional and humane way. During my time in Varanasi, I was able to volunteer in the Harishandra "soins de rue" project, where I witnessed how Agir touches people's hearts as well as providing an essential first-aid and consult service. Working with the people was great to get to know the city, learn the language, make many new friends and be useful at the same time. There are many things to do and learn so volunteers from all fields of study and all ages are welcome to help out on the ghats.

I'll sure be back in Varanasi in no time and would love to go back to my friends at Agir and the ghats. I'm thankful for having found this great organization in this amazing city.

Until next time, namaskaar! Tomas


Agir pour Benares réalise un travail indispensable pour les gens de la ville et il le fait d'une manière professionnelle et humaine. Durant mon séjour à Varanasi, j'ai eu la possibilité d'être volontaire dans le projet "soins de rues" à Harishandra où j'ai été témoin de la façon dont Agir pour Benares touche le coeur des gens aussi bien en leur prodiguant la première assistance qu'en les informant. Travailler avec la population était extraordinaire pour connaître la ville, apprendre la langue, se faire de nombreux amis et être en même temps utile. Il y a beaucoup de choses à faire et à apprendre et donc les volontaires de toutes compétences et de tous âges sont les bienvenuspour apporter aide sur les ghats.

Je suis sur de revenir à Varanasi dans peu de temps et j'aimerais beaucoup retrouver tous mes amis d'Agir pour Benares et sur les ghats.Je me félicite d'avoir trouvé cette magnifique association dans cette si étonnante ville.

A la prochaine fois, au revoir   Tomas

             

29/04/2011

Isabelle BELZ

isabellebelz@aol.com


Il est difficile pour moi de synthétiser en quelques lignes ma formidable rencontre et expérience humaine avec l’association  « Agir pour Bénares » et tous les volontaires infirmiers et aides soignants comme notamment Babeth, Nitin, Anil, Marie, Geneviève… J’ai eu la chance d’observer leur travail et les bienfaits sur la population locale. Même si le sentiment est parfois de se sentir démuni par rapport au peu de moyen sanitaire  si je compare avec notre exigence d’espace, d’hygiène  et de protocole.


Après une phase de comparaison et de questionnement, entre ce qui se jouait là-bas et mes propres représentations. J’ai très vite fais le choix de lâcher prise et de vivre l’instant présent. J’ai ainsi profité d’un rythme et d’une ambiance différente. Même si les pratiques de soin peuvent sembler déroutantes par le peu de moyen, très vite on observe les bénéfices humains.


A Harishandra, au 1er regard, le sentiment d’arriver après « la bataille » est présent. En effet, les soins et cette présence de volontaire renouvelée chaque année montre le formidable travail de liens et de confiance installé ici.


De ce fait, l’arrivée d’une nouvelle tête se fait sereinement et dans la bonne humeur. Ce que j’ai retenu de ce voyage est, d’accepter ce qui se passe sans apriori et sans imposer nos propres représentations culturelles, pour ainsi partager pleinement ce qui s’y joue.

Le don de soi devient ici le don des autres. Puisque lorsque l’on  donne de son temps on reçoit quotidiennement : respect, considération, attention, affection et tendresse.


Dans mon rôle d’animation, j’ai fais la connaissance d’enfants empli : de spontanéité étonnante, d’énergie permanente, de joie et d’amour. Ceci dans un cadre décalé et miséreux mais seulement si je me réfère aux représentations que notre société nous renvoie.


De même, si je fais une comparaison avec mon domaine professionnel ou j’occupe un poste de travailleur social, je peux dire que là bas la misère et la pauvreté est essentiellement matériel et sanitaire.


Mais que contrairement aux personnes que j’accompagne, cette

population détient une richesse humaine débordante.


Enfin je terminerais par des remerciements à :

     - L’association « Agir pour Bénares » de m’avoir accueilli et pour son investissement et son travail en Inde.

     - Babeth pour m’avoir fait connaitre, accompagner et partager des moments inoubliables à Bénarès et Harishandra. Pour aussi, avoir joué souvent mon interprète. Car à certains moments avoir ta traduction ou ton intervention, m’a beaucoup aidé. Même, si j’ai le sentiment que mon manque d’anglais n’a pas été un frein dans la relation humaine, mais plutôt dans mon autonomie.

      - Nitin et Anil, pour votre présence, votre bonne humeur et votre investissement quotidien.

      - Geneviève et Marie, pour tous les souvenirs que nous avons en commun.

Enfin aussi un grand merci à tous les volontaires passés, présents et à venir.


J’espère pouvoir dans les années à venir renouveler cette expérience sur un temps plus long car hélas 15 jours c’est trop court !!! je dirais que c’est ma seule frustration.


          Isabelle BELZ............................................... photos


27/04/2011

Marie Framboise

mframboise56@orange.fr


Nous avons pu constater lors de notre récent passage à Varanasi combien l'association AGIR pour Bénarès était précieuse pour la population locale.......et AGIR n 'est pas un vain mot ......BRAVO

et continuez !

Marie


27/04/2011

Claudette Gravel

gravelc2005@gmail.com


J'étais à Varanasi en février et mars 2011 et j'ai pu, encore une fois, voir de mes yeux le formidable travail effectué sur les ghats par l'équipe d'Agir pour Bénarès. Tous sont les bienvenus pour faire soigner leurs petits ou gros bobos. Ils sont toujours accueillis avec beaucoup de respect et d'amour.

Je pense en particulier à Babeth car je la connais plus que les autres puisque c'est la deuxième fois que je la vois travailler de tout son coeur à réconforter petits et grands et leur offrir ce qu'elle a de plus précieux, en plus des soins, soit son amour inconditionnel. Je vous joins quelques photos que j'ai prises lors de mon récent séjour.

        Bon courage et bonne continuation !

        Claudette Gravel, Toronto


      Two roads diverged in a wood, and I— / I took the one less traveled

      by / And that has made all the difference.

      Robert Frost, from "The Road Not Taken"


26/04/2011

Sivornn Péou

sivornn@hotmail.fr


"J'ai fait la magique étude

Du bonheur, que nul n'élude"


Merci Rimbaud pour cette belle phrase résumant simplement les moments passés avec les gens qui font vivre Agir pour Bénarès.


        Il suffisait juste de s'asseoir sur les marches d'Harishandra Ghat, de regarder un peu autour de soi et hop, trop tard!!! On s'était fait capturer par le flux d'énergie émanant des gens qui animaient cet endroit...


Oui, nous n'avions qu'un petit banc et q'une petite mallette pour soigner les gens, oui nous n'avions pas assez de jeux pour tous nos enfants... Et alors?! Rock'n roll! On avait de l'énergie à revendre...


On avait des sourires, des calins, des regards affectueux, de l'attention, de la douceur, à donner... Et qu'est ce qu'on en recevait en retour... La vache!!! Voilà ce que c'est que de toucher à l'essence même de la vie... Ouais, cette expression prend tout son sens dans ce contexte... Je pourrais encore donner un milliard d'explications pour illustrer ces propos... Mais ça s'explique pas. Ca se vit!


Alors si vous êtes dans le coin à Bénares, je vous invite à aller faire un tour la bas, juste une fois... Vous en

serez transformé.


Bon, passons aux.... remerciements(!) avec grand plaisir :)


Merci Babeth! De t'avoir vu à l'oeuvre au quotidien, cela a été un bel exemple que tu m'as donné, sincèrement...


Merci aux autres membres de la team Harishandra... Ces joies partagées ensemble nous lieront à jamais.


Aux enfants d'Harishandra, je les aime et ils me manquent. Ils ont révélé en moi des qualités dont je ne me soupçonnais pas.


Aux permanents et à Michel, merci beaucoup. Parce que sans vous présent tout au long de l'année et sans toi Michel, peut-être que ces moments n'aurait été possibles.


Merci à tous pour ces instants de bonheur!


26/04/2011

Océane Riche

oce_611@hotmail.fr


Une fabuleuse expérience pour une première en Inde. Un sourire aux lèvres chaque matin en rejoignant l'association, l’équipe mais aussi toutes ses personnes, enfants qui m’ont tant touché.

De la joie et du bonheur ont remplis mes journées pendant deux mois. Avec l’intention d’y retourner dès que possible

  ! merci à tous !


Oceane riche



        17/04/2011


Elisabeth de GEYER

ekawel@wanadoo.fr


A nouveau , trois mois passés à Varanasi , comme bénévole d'Agir pour Bénarès...

trois mois qui s'écoulent toujours beaucoup trop vite...

entre la joie des retrouvailles du "petit monde " d'Harishandra, de toute la merveilleuse équipe de Shivala (mes garçons indiens, Nitin , Anil et Ram et l'indispensable et tendre Céline... entre le bonheur des rencontres et des amitiés avec les autres volontaires ...il y a de bonnes années et il y en a d'extraordinaires...2011 fera partie des années de rêve... il y a eu de nombreux volontaires et sur les marches d'Harishandra, nous avons tous ensemble passé des moments fabuleux...rien ne serait possible sans notre "oncle Michel " qui dirige l'équipe avec toute la diplomatie et la rigueur nécessaires...nous l'aimons beaucoup et comme il est très généreux , il nous le rend au centuple...il fait absolument tout pour rendre nos séjours indiens faciles et légers

...la petite foule qui vient chaque jour montrer ses plaies et ses douleurs , semble s'habituer et même prendre goût à notre apparente indiscipline...car nous travaillons certes beaucoup , mais nous cultivons à loisirs la bonne humeur et les sourires ...alors sur notre Ghat favori , la joie est réellement contagieuse ...et nous voyons souvent des voyageurs de passage qui s'assoient à nos côtés, pour humer et partager ces heures pleines de joies et d'amour...


c'est cela la magie "d'Agir pour Bénarès"...


bahut danyavad ( merci beaucoup ) à tous ceux que j'espère tellement

retrouver l'an prochain sur les bords du Gange ...


Om nama Shiva ! Babeth-


22/03/2011

Geneviève Garcia

gene.garcia@free.fr


Ils sont venus jour après jour faire soigner leurs peines,

Et j'étais là toujours la même,


nous n'avions pas le même langage

et ce n'était pas une question d'âge,


je croisais leurs regards

cela les rendais bavards


Même si parfois, je ne comprenais rien,

il y avait vraiment du lien


Ils restent tous dans ma mémoire

j'irai les revoir


Geneviève Garcia

(bénévole au dispensaire shivala gate Janvier, Février 2011)


PS : Merci Michel


22/03/2011

Lucile Coquelet

coquelet.l@laposte.net


Namasté!

Entre les va-et-vient des volontaires plus sympathiques les un que les autres, la gentillesse et la générosité d'Oncle Michel et toute son équipe (Céline, Ram, Nitin, Anil et les Doctors), les soins au bord du Gange, dans les dispensaires, chez les Indiens aussi, la beauté de cette ville qu'est Vârânasî et de ses habitants, ces 2 mois passés au service de l'association furent........ Intenses, riches, durs parfois, mais surtout magiques...

Je n'ai qu'une hâte, revenir, retrouver tout ce joli petit monde, nos enfants des Ghâts et mes "collègues" complices.


Merci pour tout, merci de m'avoir permi d'effectuer mon stage au sein de

cette belle association.

A très bientôt, phil milengué, Lucile


31/01/2011

Elisabeth de GEYER

ekawel@wanadoo.fr


Namaste ,

Pour la première fois nous avons eu un peu froid hier…en fin de nuit , le tonnerre a grondé à plusieurs reprises et a apporté avec lui des bourrasques de vent assez frais …alors nous avons racheté des châles et des couvertures pour nous protéger un peu des frimas somme toute assez relatifs…l’attentat qui a eu lieu en fin d’année dernière semble avoir effrayé les touristes qui sont beaucoup moins nombreux que les autres années…mais la saison des pèlerinages ne bat pas encore son plein…nul doute que dans peu de temps il faille à nouveau se faufiler dans les ruelles toutes noueuses entre les Sadhus enjoués , les vaches placides et sacrées , les marchands de colliers de fleurs et d’encens entêtants ainsi que les colporteurs aux mille et une breloques…se déplacer à Varanasi sans se cogner à personne est plutôt exceptionnel et j’aime assez cette confrontation obligée et furtive avec les autres…ainsi passent et se confrontent les énergies et le flux des émotions en libre circulation…j’ai assisté hier à la Puja du main ghat…plus de 5000 personnes réunies pour rendre hommage au Dieu Shiva, protecteur number one de la cité…multitude de lumières , d’encens , de fleurs et de chants…multitude de regards échangés , emplis d’étonnements et de ravissements…comme il fait bon être ici…

Je vous embrasse.

Babeth-


01/12/2009

Florence

floraguet@gmail.com


/..Voilà bientôt 2 semaines que nous sommes rentrés de Bénares. Déjà !!!

Nous avons laissé là bas des personnes formidables que ce soit Céline , Nitin, Anil,Ram ou le Dr Ashich.

Je reste admirative de leur travail, de leur disponibilité, de leur sourire , de leur bonne humeur.

C'était ma première rencontre avec le peuple indien , et je suis conquise par leur ouverture aux autres, leur générosité, leur sourire et leur courage.

Beaucoup de leçons à en tirer, nous qui avons tant de choses et qui n'en avons jamais assez.

Je garde un très bon souvenir du séjour passé auprès d' "agir pour Bénares" et le sentiment de ne pas en avoir fait assez !!!!

Merci de nous avoir accepté dans votre association

A bientôt,

Florence


23/11/2009

Dr Catherine Lescolan

catherine.lescolan@free.fr


Trop court ce séjour, mais le travail ici reprend demain...

Ici, à Rennes, pas de bruit, pas d'odeurs, on a l'impression que tout le monde dort...

Merci de nous avoir fait confiance.

Votre équipe sur place (Céline, Dr Ashish, Nitin, Anil, Ram) est formidable. Nous nous sommes très bien entendus et avons eu beaucoup de plaisir à travailler ensemble. Nous avons surtout assuré les soins des plaies, je n'ai jamais incisé autant d'abcès,

de panaris. En dehors des jours de consultations des Dr Achich et Yogesh,

Céline à Shivala et Ram a Manikarnika

pouvaient toujours nous demander conseil à Noel ou a moi. Nous n'avons pas les mêmes habitudes que les médecins indiens et nous avons beaucoup appris.

Dr Ashish a fait un beau diagnostic de fièvre typhoide. Pour ma part, j'attends des nouvelles d'un homme qui avait visiblement une arthrite septique de la main ;il est allé à l'hopital. Noel s'est occupé d'un autre homme qui marchait sur une jambe depuis un mois, avec une fracture du col du fémur de l'autre coté et une plaie de cuisse très étendue.

Florence relayait Céline pour faire les soins de Roxana (brulure) qui venait tous les jours.

Et nous allions aussi sur les ghats.

C'est drôle car on avait chacun nos patients qui nous étaient fidèles jusqu'à guérison de leur plaie.

Je vais refaire un stock de bandes et de compresses, si ça interesse Céline en Mars prochain ou un autre Breton qui irait à Bénares.

Je vous souhaite bonne chance pour la suite

J'ai eu du mal à quitter Bénares

Bien à vous - Catherine..............................photos


11/04/2009

Myriam LE NAY

myr.lenay@free.fr


Ce qui est fabuleux lorsqu’on va sur les Ghats, le matin, avec notre petite valise diplomatique « agir pour Bénarès », c’est la lumière. Elle jaillit tout à coup au bout de la rue, en haut de l’escalier, et elle éclate . Elle vient d’abord du Gange puis elle se reflète sur tous les visages et dans chaque sourire que nous croisons. C’est cette fraicheur qui nous entraîne gaillardement et nous ouvre le cœur.

Quand nous installons notre « poste avancé » sur les marches , les enfants accourent, le marchand de thé se réjouit. Nos patients ne tardent pas à affluer, les babas passent, les chèvres et les vaches se promènent, les enfants jouent, tout le monde participe…nous faisons nos pansements.


C’est un service, un petit service. C’est leur rendre bien moins que ce qu’ils nous donnent, mais ça, ils ne peuvent pas l’imaginer.


Agir pour Bénarès, une association à soutenir absolument….............................................photos


09/04/2009

Elisabeth de GEYER

ekawel@wanadoo.fr


Cette année encore , j'ai eu la grande chance de pouvoir faire partie de l'équipe des bénévoles de l'association " Agir pour Bénarès "... ces neuf semaines partagées à Varanasi ont été exceptionnelles et comme le chante si bien Brassens , " y a rien à jeter ! " ...je garde précieusement à l'esprit et au coeur l'émotion incroyable des rencontres , le travail réalisé , les merveilles obtenues avec nos petites fioles et notre petite valisette efficacement garnie , l'ambiance si joyeuse et dissipée des Ghats et principalement celui d'Harischandra où nous nous rendions chaque matin...je n'oublierai jamais non plus les rires , mais aussi les sanglots partagés...ni les grandes conversations , ni les merveilleux silences

( très rares en Inde :=))...ni toute cette indicible aventure humaine initiée par notre

" oncle Michel " ...il vaut le voir se démener pour mener à bien toutes ses actions ...il dirige avec grand talent son association , en étant sur tous les fronts , en misant toujours sur l'efficacité maximum , sans jamais oublier que c'est l'être humain qui est au centre de nos préoccupations et qu'il faut donc laisser aussi de la place à la tendresse , à la complicité , à l'écoute ...

c'est un immense plaisir de travailler avec lui , car il fait énormément confiance à toute son équipe ...alors forcément nous essayons tous et toutes de donner le meilleur...

je profite de ce petit mot pour redire à chacun le grand bonheur d'avoir travaillé en si belle compagnie et pour dire MERCI à chacun...

c'était vraiment une très belle année !

je vous embrasse tous avec la plus profonde affection ...phil milengue

( à bientôt )...


Babeth- .......................................................photos


28/03/2009

Marine PROUF

laurent.prouf@wanadoo.fr


Séduite par l'Inde trois années de suite et souhaitant depuis longue date me prêter à l'expérience humanitaire, j'ai découvert à la manière des poupées russes, un voyage dans le voyage. Chaleur, humanité et émotions formaient notre kaléidoscope quotidien, laissant à l'abandon l'idéologie du don pour la vérité d'un partage. Nos rendez-vous quotidiens avec les enfants des rues se sont établis sur des regards, des sourires, des contacts, désamorçant naturellement toutes nous défenses occidentales qui encombrent la rencontre avec l'autre. C'est ce qui fait, me semble-t-il, de l'Inde sa particularité de "tout ou rien", "d'amour ou de haine". Céder sur ses défenses nous donne l'assurance d'un séjour indélébile. On en rêve encore des semaines après notre retour !

Voyager c'est accepter de rencontrer l'étranger qui sommeille en nous.


Bonne continuation et à très bientôt.............photos


23/03/2009

Gaelle INIGUES

gaelle.inigues@orange.fr


De retour à Pontivy depuis 15 jours déjà, j'atterris tout juste dans ma tête. Mes nuits dernières se passaient sur les gaths,avec ces enfants qui nous ont tant apporté.

Ce voyage ne peut laisser indifférent et déjà nous parlons de repartir,on ne sait pas quand,peut-être dans 2 ans ou plus,peu importe,dès que l'occasion nous en est donnée,on refait nos sacs...Nous reviendrons avec plus de crayons et de papier,et surtout notre bonne humeur.


06/03/2009

Nathalie KERDONCUFF

nathaliekerdoncuff@yahoo.fr


Merci a vous Sara, Michel ,Ashish ,Ram ,Nitin et tous les volontaires, on aimerait être avec vous

"Croire en quelque chose et ne pas le vivre c'est malhonnête" -Gandhi


Nath ............................................................photos


05/03/2009

Michel BATLLE

michel.batlle@wanadoo.fr


Bonjour à tous les volontaires, merci mille et mille fois pour votre aide, votre soutien, votre devouement et votre gentillesse, vous nous êtes indispensables.




ALBUM PHOTOS DES TÉMOIGNAGES


Isabelle BELZ
















Docteur Catherine LESCOLAN

(11-2009)














Myriam LE NAY

(04-2009)














Elisabeth de GEYER

(04-2009)















































Nathalie KERDONCUFF

(03-2009)
















Marine PROUF

(03-2009)























Actualitée 2018-2019 - Parution presse locale

Concert au profit de l'association

Journal du Midi Libre - Septembre 2014

      Le Lions Club de Pontivy

fait un don à Agir pour Bénarés...

Michel Batlle, Président d'Agir pour Benares, est recemment venu rendre visite

    aux volontaires et donateurs pontivyens...

Agir pour Bénares

Organise un Randotrail

         à Malguénac

Le 17 AvriL 2011

Départ:  Malguénac


  9 h 30 Coureurs/Marcheurs :


  12 km/16 km/30 km : 4 euros



11h Enfants : 2 euros


  Stand sandwichs et boissons


  au profit de l'association

...dans un journal indien....

Voir la traduction

en bas de page

Une infirmiere française se consacre à Varanasi ...

L’inde a ses plaies, la France les cicatrise…


      Quelque chose d’étrange….Mais c est la verité à 100%


      Une infirmière francaise est en train de faire une œuvre fantastique

      a Varanasi


      A Harishandra ghat, elle prend soin des jeunes, des vieux, des enfants

      durant tout le temps ou elle et là.


      Elle montre une affection extraordinaire envers les Indiens.


      Elle porte un regard sur tous et ne cesse de dire :


      "Merveilleuse Inde et merveilleux Indiens"


      L’association francaise "Agir pour Benares"

      travaille conjointement avec Kutumb un organisme social de Varanasi


      Le directeur de Kutumb, le docteur Ashish nous a dit qu'il est extrêmement

heureux de travailler avec "Agir pour Benares" qui par son action exprime son amour de l’Inde et de Varanasi.

          6 Février 2009 à Benares...

Le "Times of India" consacre un important article à l'activité d' "Agir pour Benares"..

Voir la traduction

en bas de page

Traduction

Les déshérités des ghats reçoivent les premiers soins des étrangers.

S'OCCUPER DE L'HUMANITE - Times of India, le 6 février 2009


Varanasi, Que ce soit par amour de la ville sainte ou simplement le désir d'offrirl'aide pour les gens démunis, une équipe paramédicale (majoritairement des touristes étrangers visitant la ville) en a fait

    son devoir en travaillant le long des ghats, offrant les premiers soins aux  déshérités de la ville.


La plupart de ces touristes étrangers offrent leur temps de façon bénévole durant leur séjour à Varanasi (spécialement durant la haute saison touristique d'octobre à mars), contribuant à réduire les souffrances et peines des personnes des classes les plus basses de la société.


" Nous ne travaillons pas pour nos bénéfices personnels; l'équipe entière est motivée de par le désir

    de servir l'humanité ", dit Michel, Français pionnier ayant établi la clinique « Agir pour Bénares » à Shivala ghat.

"Le dispensaire traite les patients pour la somme de 10 roupies par consultation et offre aussi les premiers soins gratuitement sur les ghats" ajoute-t-il.


Jeudi, un groupe de curieux (incluant de nombreuses femmes de différentes communautés) appartenant aux quartiers avoisinants était rassemblé aux abords de la clinique tout comme à Harishchandra ghat, où des personnes de toutes âges reçoivent des soins accompagnés de larges sourires de la part de l'équipe soignante.

L'équipe soignante non seulement accomplissait son devoir avec professionnalisme (assurant une hygiène adéquate) mais également portant chacun des gants et souriant constamment lors de leur travail.

« Ce n'est pas seulement une question d'argent qui nous poussent à recourir aux services offerts par les bénévoles mais leur accueil et l'attention que nous recevons d'eux », dit Kalam, un tisserand recevant

des soins depuis 2 jours pour une coupure à son pouce gauche.

    Plusieurs enfants pauvres et mendiants souffrant de diverses blessures ou brûlures comptent parmi les patients fréquentant le dispensaire des gaths.

La boîte médicale contient du coton, des bandages, de l'eau stérile, de l'alcool à friction, des crèmes antiseptiques et musculaires. Les pansements y sont accomplis avec précision et asepsie.


Le seul docteur travaillant sur place, Dr. Ashish, explique que la clinique offre également les suivis médicaux en cas d'interventions nécessitant un transfert hospitalier.


Le dispensaire s'assure que le patient aura un suivi adéquat à prix modique dans l'hôpital où il sera référé, par exemple le Banaras Hindu University.

 

    « Nous recevons une moyenne de 40 patients par jour et nous avons une demie douzaine de bénévoles (majoritairement des touristes étrangers) qui offrent leur services durant leur séjour à Varanasi », ajoute-t-il.

Cependant, l'initiative des touristes influence également quelques citoyens de Varanasi comme Nitin qui a rejoint l'équipe « d'Agir pour Bénares » un an après sa formation, en janvier 2006