Page 2

6 Février 2009 à Benares...

Le "Times of India" consacre un important article à l'activité d' "Agir pour Benares"..

Voir la traduction

en bas de page

Traduction

Les déshérités des ghats reçoivent les premiers soins des étrangers.

S'OCCUPER DE L'HUMANITE - Times of India, le 6 février 2009

 

Varanasi, Que ce soit par amour de la ville sainte ou simplement le désir d'offrirl'aide pour les gens démunis, une équipe paramédicale (majoritairement des touristes étrangers visitant la ville) en a fait

son devoir en travaillant le long des ghats, offrant les premiers soins aux déshérités de la ville.

 

La plupart de ces touristes étrangers offrent leur temps de façon bénévole durant leur séjour à Varanasi (spécialement durant la haute saison touristique d'octobre à mars), contribuant à réduire les souffrances et peines des personnes des classes les plus basses de la société.

 

" Nous ne travaillons pas pour nos bénéfices personnels; l'équipe entière est motivée de par le désir

de servir l'humanité ", dit Michel, Français pionnier ayant établi la clinique « Agir pour Bénares » à Shivala ghat.

"Le dispensaire traite les patients pour la somme de 10 roupies par consultation et offre aussi les premiers soins gratuitement sur les ghats" ajoute-t-il.

 

Jeudi, un groupe de curieux (incluant de nombreuses femmes de différentes communautés) appartenant aux quartiers avoisinants était rassemblé aux abords de la clinique tout comme à Harishchandra ghat, où des personnes de toutes âges reçoivent des soins accompagnés de larges sourires de la part de l'équipe soignante.

L'équipe soignante non seulement accomplissait son devoir avec professionnalisme (assurant une hygiène adéquate) mais également portant chacun des gants et souriant constamment lors de leur travail.

« Ce n'est pas seulement une question d'argent qui nous poussent à recourir aux services offerts par les bénévoles mais leur accueil et l'attention que nous recevons d'eux », dit Kalam, un tisserand recevant

des soins depuis 2 jours pour une coupure à son pouce gauche.

Plusieurs enfants pauvres et mendiants souffrant de diverses blessures ou brûlures comptent parmi les patients fréquentant le dispensaire des gaths.

La boîte médicale contient du coton, des bandages, de l'eau stérile, de l'alcool à friction, des crèmes antiseptiques et musculaires. Les pansements y sont accomplis avec précision et asepsie.

 

Le seul docteur travaillant sur place, Dr. Ashish, explique que la clinique offre également les suivis médicaux en cas d'interventions nécessitant un transfert hospitalier.

 

Le dispensaire s'assure que le patient aura un suivi adéquat à prix modique dans l'hôpital où il sera référé, par exemple le Banaras Hindu University.

« Nous recevons une moyenne de 40 patients par jour et nous avons une demie douzaine de bénévoles (majoritairement des touristes étrangers) qui offrent leur services durant leur séjour à Varanasi », ajoute-t-il.

Cependant, l'initiative des touristes influence également quelques citoyens de Varanasi comme Nitin qui a rejoint l'équipe « d'Agir pour Bénares » un an après sa formation, en janvier 2006

contact@agirpourbenares.org

Pour nous envoyez vos témoignages et photos.

 

 

ADRESSE

AGIR POUR BÉNARÈS

3 rue du Moulin

11200 FABREZAN

 

Copyright © All Rights Reserved